On n’a pas fini de vous surprendre

On n’a pas fini de vous surprendre

Dans le cadre de mon émission du Samedi 17 et dimanche 18 novembre rediffusée dimanche, de 9h à 10h, en live sur Radio Collège 95,9 et  en simultané sur internet www.radiocollege.fr, et aussi, grâce au satellite Intelsat 24, on peut nous écouter dans le monde entier,

Je vous propose :

D’écouter un Extrait sonore du film :

Le passe muraille

film de Jean Boyer sortie le 6 avril 1951

Avec Bourvil et Raymond Souplex

 

De découvrir avec mon invité 3 points participatifs au grand massacre de 1918.

 la semaine dernière, Daniel Corne a centré son propos, plus particulièrement, sur la journée de l’armistice..

Ce weekend Gérard Blier, notre historien régional bien connu, nous décrit le pourquoi d’un tel massacre mais aussi pourquoi les conflits engendrent-ils les progrès techniques de l’armement, il traitera également des notions  d’offensive et de défensive.

N’oubliez pas de fêter samedi les Elisabeth, dimanche les Aude

De méditer une phrase Arthur Rimbaud

«C’est un trou de verdure où chante une rivière accrochant follement aux herbes des haillons d’argent.»

De partager l’histoire de la semaine :

Lors de sa visite médicale, Jean Dutrouillard demande à son médecin,

« Comment déterminez-vous si on doit placer un patient dans une maison de retraite pour personnes âgées ? »

« Bien, nous remplissons une baignoire, ensuite vous avez le choix entre une petite cuillère, une tasse à thé, et un seau et je leur demande de vider la baignoire. »
« Oh, je comprends, « une personne normale prendra le seau parce que c’est plus grand qu’une cuillère ou une tasse à thé »……………….« Non, répondit-il, une personne normale enlèvera le bouchon de la baignoire. Voulez-vous un lit près de la fenêtre ?